AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

réunion au coin du feux - feat Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatarIdiya O'ConnorPoufsouffle
Age : 21
Localisation : Londres

Les Détails
Double Compte: Eleonora Michaelis
Patronus: Un écran de fumée informe
Pouvoir/Objets:
MessageSujet: réunion au coin du feux - feat Aileen Lun 9 Nov - 13:31

Je marchais le long des couloirs, perdus dans mes pensées. Même si le trajet entre la salle commune des Poufsouffle et la salle des trophées n’était pas long j’arrivais à me perdre dans mes pensées. Je dormais mal ces derniers temps, les cauchemars étaient revenus. Après mon agression j’avais passé des nuits blanches innombrables et puis lorsque j’avais réussi à dormir j’avais fait des cauchemars, ceux-ci s’étaient estompé au fil du temps avec la reprise des cours, mes activités extrascolaire et mon degré de distraction. Mais la nuit dernière… Je ne savais pas pourquoi ces cauchemars étaient revenus mais j’avais bien fait flipper ma meilleure amie à hurler et me débattre dans mon lit.

Je revenais à la situation présente lorsque je passais les portes de la salle pour vérifier si Aileen était présente. En effet je n’avais plus vue mon amie depuis notre tête à tête dans les toilettes de Mimi Geignarde, et pourtant des signes de têtes, des sourires, quelques mots et des bonjours en passant avaient été échangé. Je lui avais proposé de ce retrouvé ce soir au coin du feu dans cette salle pour papoter un peu entre nous et prendre le temps. De plus j’avais réussi à lui donner un de mes livres moldu (Le Parfum), vu son intérêt. Je me demandais ce qu’elle en avait pensé. Ca me plaisait bien de lui prêter mes livres, lui faisant découvrir cet univers que j’affectionnais tant. Et puis ça e plaisait aussi de l’aider vis-à-vis de sa situation, lui donner un peu de bonne humeur.

Voyant qu’elle n’était pas encore là je m’installais dans un des fauteuils confortablement rembourré près du feu. Je sortis mon bloc de feuille et mon crayon de mon sac et me mis à dessiner en attendant. Aussi fous que ça puisse paraître mais j’essayais de finir le dessin que j’avais fait de Robert Fawley, élève de septième année en Griffondor, prétentieux, arrogant et joueur de Quiditch. Ce même Robert qui était devenu un ami. Il m’avait un jour trouvé e pleurs dans la salle menant au balcon panoramique et avait essayé de me remonter le moral ce qui avait… moyennement marché mais il avait réussi à me distraire ce qui était déjà un exploit à l’époque. Depuis on se croisait de temps en temps, papotant un peut sans plus. Et pourtant j’avais toujours cet arrière-gout agréable après l’avoir croisé. Je m’étais plongée dans mon travail, dessinant trait pour trait ce jeune homme que je n’affectionnais que depuis peu. Je l’avais dessiné adossé contre un arbre, une jambe tendue, l’autre pliée, ces bras croisé sur cette dernière sa baguette à la main le regard fixé vers l’horizon. Je n’étais pas satisfaite de l’angle de la j’ambre mais bon, ce n’était qu’un brouillon. Je décidais de passer aux yeux, seules partie que je n’avais pas encore entamées. La partie la plus difficile. Pas que je n’avais jamais regardé robert droit dans les yeux mais… Il avait toujours un regard si perturbant qu’il m’était difficile de décider comment le dessiner…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAileen G. ForbesCapitaine Serpentard
Age : 24
Localisation : Poudlard

Les Détails
Double Compte:
Patronus:
Pouvoir/Objets:
MessageSujet: Re: réunion au coin du feux - feat Aileen Mar 24 Nov - 17:11

Réunion au coin du feu
Idiya & Aileen


  Un soupir s’échappa des lèvres de l’élève de Septième année de Sepentard, agrémenté d’un grognement rageur. Agacée, elle jeta sa baguette sur son lit et referma son manuel de sortilège en le claquant. Elle se laissa aller contre son oreiller et prit une profonde respiration, cherchant à se détendre et à laisser la frustration de l’échec derrière elle. Ces derniers temps, elle était moins concentrée, plus fatiguée et elle en connaissait la raison. Chaque jeudi, tard dans la nuit, elle retrouvait Alexandre Fawley sur le terrain de Quidditch afin de se perfectionner, de s’améliorer. Elle n’avait raté aucun entrainement et y aller toujours plus motivée, d’autant plus que le court passage à travers le château pour rejoindre le parc la stimulait. Ils ne faisaient pas que s’entraîner. Ils discutaient également, partageant diverses choses, restant cependant cordial l’un envers l’autre, sans jamais dépasser une certaine limite. Aileen ne pouvait pas le voir autrement que comme le professeur de vol de l’école et, bien qu’elle ne pouvait plus ne pas admettre qu’elle l’appréciait, elle se méfiait grandement des répercussions que tout ceci pourrait avoir pour eux deux.

Elle cilla et se redressa, s’étirant et repoussant son manuel scolaire. Elle réessaierait cet exercice plus tard. Elle ne pouvait pas ne pas y arriver car elle savait que ses notes étaient influentes sur sa présence dans l’équipe de Quidditch et aux entrainements qu’elle faisait avec le professeur Fawley. Elle n’avait pas le choix, mais elle savait également que la détente était parfois un bonus dans les études et, d’un regard lancé sur l’horloge du dortoir, elle su que l’heure était venue de faire une pause. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres et elle replaça rapidement ses cheveux derrières ses épaules. Enfilant sa robe de sorcier, elle glissa dans l’une de ses poches sa baguette et un livre dans l’autre. Puis, d’un pas léger, elle quitta la salle commune des Serpentard et se dirigea lentement vers la salle des trophées.

Ce n’était pas n’importe quel livre. Au contraire. Elle y avait fait plus attention que d’ordinaire et ne l’avait pas emprunté à la bibliothèque car rares étaient les ouvrages de ce genre à Poudlard. Un livre Moldu. Sa rencontre plus intime avec Idiya O’Connor s’était achevée sur le prêt de cet ouvrage, comme la promesse d’une nouvelle rencontre. Le Parfum, d’un auteur allemand. C’était lui qui lui avait permis de s’évader entre chaque devoir, lisant un chapitre dès qu’elle en avait le temps. Aileen n’avait jamais eu l’occasion de lire de pareils romans et ce premier avait encouragé le phénomène, bien au-delà de ce qu’elle n’avait pu espérer. Elle avait presque hâte de retrouver la jeune Poufsouffle afin de lui parler de ce roman et voir si elle pouvait lui en prêter un autre. Mais les apparences étaient bien dures à préserver. L’entourage de la jeune Forbes était toxique et elle ne souhaitait pas que son amie ne s’y confronte, elle qui avait déjà beaucoup souffert. Aussi, dès la première fois qu’elles s’étaient croisées de nouveau, la Serpentard avait réussi à faire part de la sincérité de son amitié tout en gardant une certaine distance. Un sourire, un hochement de tête, un rapide « bonjour » prononcé à voix basse. C’était d’ailleurs sur ce ton et faisant mine de chercher un ouvrage dans les rayons de la bibliothèque qu’elles avaient conclu de ce rendez-vous nocturne à l’abri des curieux.

Jetant un rapide regard à droite et à gauche, la jeune brune fit tourner le loquet de la porte de la salle des trophées avec le plus de discrétion possible et la referma dans le plus grand silence derrière elle. Une fois cela fait, elle soupira doucement, bienheureuse d’avoir réussi à atteindre son but sans attirer l’attention sur elle. Elle tourna la tête et sourit doucement. Idiya était là, assise de dos dans un de ces fauteuils confortable non loin du feu ardent qui réchauffait la pièce. D’un pas de velours, elle s’approcha d’elle. Son but n’était pas de lui faire peur, mais d’essayer de voir à quoi elle s’occupait. Et sa surprise fut de taille quand elle la vit dessiner. Décidément, cette jeune fille possédait de nombreux talents cachés. Si elle ne s’attarda pas sur le modèle en premier lieu, elle finit par le reconnaître. En réalité, il était dur de ne pas le faire pour Aileen qui s’était confrontée au jeune homme de nombreuses fois. Fawley. Un autre, mais pas pour autant inconnu aux yeux de la jeune fille. Un de ces Gryffondor exubérant, pompeux et arrogant qui se pensait meilleur que tout le monde. Elle l'avait notamment remarqué durant les matchs de Quidditch qu'elle jouait contre Gryffondor puisqu'il était le premier responsable d'un remue-ménage sans précédent dès que le Souaffle faisait son entrée. Les pensées d’Aileen ne firent qu’un tour et ce fut avec surprise qu’elle s’entendit dire : « Eh bien, une chose est sûre, c’est que tu dessines bien mieux que Gryffondor ne sait remporter de matchs avec ce clown remuant qu'est Robert Fawley… » Elle sourit en coin avant de prendre conscience de ce qu’elle venait de dire, ou plutôt, avant de se rendre compte qu’elle avait pensé à voix haute. Elle porta une main sur sa bouche et écarquilla doucement les yeux, attendant la réaction de son amie sans être capable d’ajouter le moindre mot.



© Gasmask

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIdiya O'ConnorPoufsouffle
Age : 21
Localisation : Londres

Les Détails
Double Compte: Eleonora Michaelis
Patronus: Un écran de fumée informe
Pouvoir/Objets:
MessageSujet: Re: réunion au coin du feux - feat Aileen Sam 28 Nov - 19:56

J’étais plongée dans mon dessin, occupée par les yeux de Robert lorsque j’entendis une voix familière faire une remarque sur Robert. Je sursautais légèrement et me tournais vers Aileen, qui avait l’ai gênée avec sa main devant sa bouche. Je rigolais doucement avant de lui sourire grandement en me relevant de mon fauteuil.

« Salut ! »

Après lui avoir fait la bise je regardais mon dessin un sourire légèrement amusé sur mes lèvres. Robert tenait assez bien sur un balai, heureusement pour moi sinon il aurait déjà fait une chute mortelle depuis les balcons. Même si notre première vraie entrevue avait été quelque peu mouvementée, j’étais contente qu’il soit entré dans ma vie. Il arrivait si bien à me redonner petit à petit ce que cet enfoiré m’avait pris durant les vacances. Grace à Robert et tous mes amis j’arrivais doucement à sortir la tête de l’eau, et je leur en étais si reconnaissant ! J’avais d’ailleurs écrit à mon frère… pour le remercier d’avoir demandé à Robert de garder un œil sur moi, il prenait soin de moi à sa manière et je ne pouvais qu’apprécier ce geste. Je relevais mes yeux vers elle souriant doucement :

« Il n’est pas si mal que ça. Et merci ! C’est ma mère qui m’a apprise elle adore dessiner. »

Mon remercîment était sans aucune once de prétention. J’aimais dessiner pour moi-même je ne cherchais pas à ce que je dessine plaise, mais si jamais ça plaisait cella me faisait naturellement plaisir. Du coup je disais toujours merci. Je m’installais à nouveau dans le fauteuil, posant mon bloc et mon crayon sur la table devant les deux fauteuils près du feu, dont celui que j‘occupais. Je me retournais vers mon amie un immense sourire au coin des lèvres. J’étais impatiente de lui demander ce qu’elle avait pensé du livre que je lui avais emprunté, mais je n’avais pas oublié les bonnes manières et m’enquis d’abord d’elle.

« Alors comment a été ta semaine ? Tes entrainements de Quiditch se passent bien ? »

Je savais qu’elle retrouvait monsieur Fawley de temps en temps le soir pour s’entrainer, je me demandais d’ailleurs comment elle faisait pour ne pas tomber dans les pommes vu les efforts qu’elle faisait. Ne tenant plus je lui demandais :

« Alooooor ce livre ? Racontes moi tout ! Je ne savais pas is tu aimerais ce style mais je me suis dit pourquoi pas tenter le coup. Si tu n’as pas aimé j’en ai de genre différent ! Il est assez spécial mais … Enfin bref… Dis-moi tout ! »

Je sautillais limite sur mon fauteuil trop heureuse que mon amie ait enfin lu son premier livre moldu. J’aurais dû prendre quelques pâtisseries dans la cuisine en passant pour fêter l’évènement mais je me dis que je me rattraperais dans la prochaine sortie à Pré-au-lard pour essayer de lui dénicher un petit quelque chose.  Enfin bon pour le moment j’attendais avec impatiente son avis sur ce livre que j’avais bien aimé vu le style original de narration employé et l’intrigue plus que déroutante. Même si la fin était glauque… Cela restait une histoire étonnante !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAileen G. ForbesCapitaine Serpentard
Age : 24
Localisation : Poudlard

Les Détails
Double Compte:
Patronus:
Pouvoir/Objets:
MessageSujet: Re: réunion au coin du feux - feat Aileen Ven 15 Avr - 15:32

Réunion au coin du feu
Idiya & Aileen


  L’arrivée impromptue d’Aileen eut le don de faire sursauter sa camarade, sans oublier que les mots de la jeune femme ne faisaient que la gêner. Question entrée en matière, on faisait mieux que de venir perturber une séance de dessin solitaire en critiquant le sujet même de ce dessin. Mais Idiya n’était pas du genre à s’emporter pour ce genre de franchise, au contraire. Elle rit avec entrain avant de saluer l’autre jeune fille. Visiblement, leur amitié devenait suffisamment grande pour pouvoir se permettre des boutades du genre. Aileen sourit et prit place dans un fauteuil en face de sa camarade, laissant son corps entier imprimer sa forme dans le cuir matelassé. Rien ne pouvait être plus agréable que cela. Elle garda les yeux sur l’autre brune, observant ce léger sourire, un peu idiot, se dessiner sur les lèvres de l’élève de Poufsouffle. Un sourire en coin se dessina sur les siennes consciente alors qu’une affection plus grande que ce qu’elle imaginait devait certainement animer son amie à l’égard de cet imbécile de Gryffondor. M’enfin, les gouts et les couleurs, vous savez…

Dans ses mots, Aileen compris véritablement qu’Idiya devait être attachée à Robert plus qu’elle ne le pensait. Face à cela, elle nota précieusement pour elle qu’elle devrait éviter, à l’avenir de le critiquer ouvertement devant elle, sans quoi leur amitié pourrait peut-être en prendre une coup. Mais le sourire affectueux d’Aileen disparut quand Idiya mentionna sa mère et l’apprentissage d’un art qu’elle avait reçu de sa part. Une forme de jalousie vint naître au fond de la jeune Serpentard qui baissa le regard, préférant masquer ce genre de chose. Sa mère… Kenna Forbes n’était pas un exemple de douceur et avait toujours rabaissé, ignoré et malmené sa fille, l’accusant d’être responsable de la mort de son père et voyant en elle une créature chétive et inutile, à côté d’un frère fort et dévoué à la cause familial et une cousine dangereuse autant que folle. Clairement, dans la famille Forbes, Aileen pouvait aisément hériter de l’étiquette du vilain petit canard. Seul son oncle et son frère portaient une affection grande pour elle, voyant en cette jeune insouciante et curieuse un espoir de grande sagesse pour les forces du Mal. Savoir que d’autres évoluaient dans une famille aimante et emplie de partage la rendait malheureuse et elle préféra ne pas rester sur cet élément.

Quand elle lui demanda comment s’étaient passée la semaine, les cours et les entrainements, un sourire non feint revint automatiquement sur ses lèvres. Les nuages venaient d’être chassés par des rayons puissants de lumière et l’enthousiasme reprit le dessus. « Eh bien, les cours sont passés relativement vite… Je galère simplement avec un sortilège de Patronus, en ce moment… D’ordinaire, j’y arrive très bien mais je pense que je suis pas mal fatiguée… Et les entraînements de Quidditch doivent-y être pour quelque chose ! C’est absolument fantastique ! Je pense en avoir appris plus sur le Quidditch et ses techniques en quelques semaines plutôt qu’en 3 ans de pratique régulière. Le professeur Fawley est plein de ressources et je comprends sa place et son rôle dans une équipe nationale… Il espère me voir me présenter aux auditions pour entrer dans une équipe, voir même la sienne, à ma sortie de l’école… »

Idiya était la seule personne à qui Aileen avait parlé de tout cela. Elle n’avait que peu d’amis et ceux avec qui elle trainait n’étaient pas dignes de partager un tel secret, alors qu’elle savait que la jeune Poufsouffle tiendrait sa langue. Elle ne souhaitait pas que les rumeurs naissent, que ce soit sur elle ou sur le jeune professeur qui avait la sympathie de lui donner ces cours qu’il pleuve, vente ou neige. Mais les signes de fatigue se lisaient également sur les traits tirés de la jeune fille.

Et finalement, Idiya en vint au sujet qui lui brûlait les lèvres depuis un certain temps déjà. Aileen sourit en coin, sortant le roman de sa poche et le déposant sur la table, aux côtés du carnet de croquis de la jeune fille. « J’ai adoré. Je trouve l’histoire passionnante, même s’il est bien étrange de ne voir aucun maléfices ou sortilèges se mettre en travers du chemin de ce Grenouille… Mais c’est amusant, finalement, car son don est une sorte de magie, tu ne crois pas ? » Difficile pour une sorcière née dans une vieille famille de croire en un monde sans magie, n’est-ce pas ? Aileen avait beau s’être souvent penchée sur les Moldus et essayer de comprendre leur vie, elle avait toujours considéré qu’ils étaient l’anomalie du monde des sorciers et pas l’inverse. Elle fronça les sourcils cependant. « Mais… Il se fait vraiment dévorer à cause d’une trop bonne odeur ? Je vais revoir mon rapport au parfum, si c’est le cas… » Elle sourit légèrement en coin, s’imaginant fuir un groupe de fous furieux qui en voudraient à sa personne pour une odeur trop attractive.




© Gasmask

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIdiya O'ConnorPoufsouffle
Age : 21
Localisation : Londres

Les Détails
Double Compte: Eleonora Michaelis
Patronus: Un écran de fumée informe
Pouvoir/Objets:
MessageSujet: Re: réunion au coin du feux - feat Aileen Ven 22 Avr - 10:26

Mon amie était finalement venue me rejoindre et la discussion début sur mon dessin, avant que je ne lui demande comment s’était passé sa semaine. Je hochais la tête en l’entendant parler d’un patronus non-réussit. Oui la fatigue devait y jouer pour pas mal de choses.

« Je suis sure que tu y arriveras ! Tu es une bonne élève après tout ! »

Et c’est vrai que la réputation d’Aileen niveaux notes était assez positive. Je l’écoutais alors parler de son expérience au quiditch. Un sourire illumina mon visage, en la voyant si enthousiaste. Moi qui connaissait son histoire derrière le masque, peut-être pas entièrement, mais assez pour savoir que c’était une excellent chose pour elle. Et les choses excellentes pour une amie étaient aussi souvent excellentes pour moi. Le bonheur des autres me permettait à garder le visage en dehors de l’eau.

« Wow que de bonnes nouvelles dis donc ! Dommage que tous les profs ne soient pas aussi enthousiaste et appliqué que lui alors. Enfin je dis ça, je n’ai jamais eu cour avec mais de ce que tu en racontes il doit être chouette. Tu as réfléchis à sa proposition ? »

Je ne savais pas si c’était la question à poser, mais si jamais Aileen avait une chance de sortir des rouages de sa famille autant qu’elle la saisisse et qu’elle en profite. Je posais alors la question suivante concernant le livre que je lui avais prêté. Je l’écoutais alors parler, curieuse de savoir ce qu’elle en avait pensé, un sourire sur les lèvres. Je rigolais lorsqu’elle parla du manque de magie et hochais la tête.

« En quelques sorte oui. Même si il existe vraiment des gens avec des sens plus développés que d’autres. Pour ce qui est de la magie il existe des livre plus fantastique ou la magie y es décrite, parfois de manière correcte, parfois totalement inventée et incorrecte ! Mais ce que j’aime particulièrement dans ce livre est la manière dont il décrit les odeurs. Parfois on ne comprend pas directement la situation qu’il vit jusqu’à une description plus poussée ou on se rend compte que des choses qu’on vit tous les jours sans s’en rendre compte, lui le vit de cette manière là.»

Je rigolais une deuxième fois franchement à sa remarque et enchainais.

« Ecoute je suis tout aussi étonnée qu’une odeur puisse déclencher une telle réaction. En ce qui est de ton parfum  pour l’instant ça va, je n’ai pas encore faim donc ! »

J’avais servis un clin d’œil à mon amie avant de me réinstaller plus confortablement et d’enchainer.

« Si jamais tu aimes les policier il y a une auteur excellente : Agatha Christie, tu connais ? Elle a inventé les personnages de Miss Maple et Hercule Poirot. Ce sont deux détectives. J’aime beaucoup le style d’écriture et le caractère qu’elle a donné à ses personnages. Si jamais ça te tente je peux t’en prêter un si tu veux ? »

Je souriais à mon amie. J’étais heureuse pouvoir l’aider dans son apprentissage des moldus. Et puis je voyais qu’elle avait aimé le livre précédent du coup pourquoi ne pas continuer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: réunion au coin du feux - feat Aileen

Revenir en haut Aller en bas

réunion au coin du feux - feat Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Dans un coin tranquille ∆ Feat Peggy Tucker» Il n'y a qu'un remède à la trouille : la fuite | Feat. Aileen» Le bon coin» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.» Les Feux de l'Enfer
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Era Obscurum : Le Monde des Sorciers ::  :: Poudlard :: Rez-de-chaussée :: La Salle des Trophées-